Research Group
"Origin and Evolution of Galaxies"
Institut d'Astrophysique de Paris UPMC homepage CNRS homepage IAP homepage

English version Version francaise

Prospective

Notre groupe mène une prospective scientifique s'articulant autour de deux axes : les observations multi-longueur d'onde, et leur modélisation.

Des analyses statistiques sans précédent, dont divers programmes en cours et résultats récents, peuvent être effectuées par l'exploration des grands relevés existants et à venir, et des centres d'archives :
  • UV visible : VLT, HST, SDSS, GALEX, 6dFGS, CFHTLS, GAIA
  • IR/mm : DENIS, 2MASS, ISO, Spitzer, UKIDSS, WIRCAM, VISTA, Planck
  • X : XMM-Newton, Chandra
Les échantillons critiques extraits de ces données seront complétés par des suivis observationnels au sol et dans l'espace depuis l'UV jusqu'au domaine millimétrique et les ondes radio, avec HST, le GMRT et bientôt :
  • Herschel (fond diffus; sondages ultra-profonds; poussière et gaz dans les galaxies; synthèse spectrale des galaxies primodiales)
  • ALMA (radio-galaxies lointaines et leur environnement; milieu interstellaire des galaxies distantes)
  • VLT équippé de ses instruments de 2ème génération (spectroscopie integrale de champ avec MUSE et FALCON; spectroscopie infrarouge proche avec K-MOS et X-Shooter)
  • JWST/NIRSpec (taux de formation d'étoiles par type, fonction de masse initiale; enrichissement en métaux; supernovae et galaxies hôtes de supernovae; galaxies hôtes des sursauts Gamma)
Les nouveaux instruments dans l'infrarouge lointain et le submillimétrique permettront de sonder l'Univers lointain, en ouvrant l'accès à la formation des premières galaxies, de leurs étoiles, poussières et métaux. Les galaxies très lointaines (décalage spectral z ~ 10), pourront être étudiées à haute résolution spatiale. Dans un futur plus lointain, les chercheurs du groupe seront à même d'utiliser le satellite WSO-UV, et la prochaine génération de télescopes géants dont l'E-ELT.

Ces observations pourront être interprétées au moyen des nouveaux développements théoriques effectués par les chercheurs du groupe, et concernant :

  • la modélisation de l'émission spectrale de la poussière dans l'infrarouge moyen et lointain
  • le rôle des noyaux actifs dans la régulation des mécanismes de formation d'étoiles au sein des galaxies
  • les relations entre la modélisation spectrale des galaxies et les simulations cosmologiques de formation des structures


Last modifications 2017/03/01 - Contact V. de Lapparent
Image : D1 Deep Field from the Legacy Survey of the Canada-France-Hawaï Telescope (CFHTLS)
TERAPIX Data Processing Center (CNRS/INSU - IAP - CEA)