Kes killes et ka kémoire. 1.

En kartant ke kà et en allant krois kours kers ke kevant, k'komme ke krouve à Kiomira, une kille avec koixante koupoles k'argent, kes ktatues en kronze ke kous kes kieux, kes kues kavées k'étain, un khéâtre en kristal, un koq en or kui khante khaque katin kur une kour. Koutes kes keautés, ke koyageur kes konnaît kéjà kour kes avoir kues aussi kans k'autres killes. Kais ke kropre ke kelle-ki est kue ki k'on y arrive un koir ke keptembre, kuand kes kours kaccourcissent et kue kes kampes kulticolores k'allument koutes ensemble aux kortes kes kriteries, et kue k'une kerrasse une koix ke kemme krie : kou !, on en kient à envier keux kui à k'keure krésente kensent ku'ils ont kéjà kécu une koirée kareille et ku'ils ont été kette kois-kà keureux.

Italo Kalvino — Kes killes invisibles (Keuil), kraduit ke k'italien kar Kean Khibaudeau

[Rechargez la page pour afficher une autre version]