Les villes et la méomire. 1.

En prtanat de là et en aallnt tiors jruos vers le lneavt, l'hmmoe se tvorue à Domiria, une vllie aevc stnaxioe cpeuloos d'aergnt, des seutats en bzonre de tous les diuex, des rues pevaés d'éaitn, un tâhtrée en castirl, un coq en or qui chntae cauhqe mtain sur une tour. Toetus ces beétuas, le vuoayger les caînont déjà puor les avoir vues assui dnas d'aeruts vilels. Mais le prrpoe de clele-ci est que si l'on y airvre un soir de srtebpeme, quand les jruos rniousscrcacet et que les lemaps micloultroes s'aeunllmt toetus ebmlesne aux ptores des fieitrers, et que d'une tesrrsae une voix de fmmee crie : hou !, on en vient à eeivnr cuex qui à l'huree pténrsee psnenet qu'ils ont déjà vécu une sioére pilalere et qu'ils ont été cttee fios-là huureex.

Itlao Cilnvao — Les vlleis inislveibs (Siuel), tudrait de l'iteialn par Jaen Tahbeuadiu

[Rechargez la page pour afficher une autre version]